Accueil » La pointe de St Mathieu » Version Française » Aspects de l’abbaye

Aspects de l’abbaye


Des monuments posés sur la falaise caractérisent la Pointe Saint Mathieu. Dans la partie sud : le phare, le sémaphore, la chapelle et au cœur du site, les ruines de l’abbaye dédiée à l’apôtre saint Mathieu.

JPEG - 18.5 ko
Vue du site

Les vestiges de l’abbaye constituent un bel ensemble architectural datant du XIIè au XVè siècle.

JPEG - 25.7 ko
Ensemble des piliers et arcades

Une façade romane austère, dont le seul ornement est un beau portail trilobé, ferme l’édifice à l’ouest.

JPEG - 31.6 ko
Vue de la façade ouest

L’intérieur associe des parties gothique d’époques différentes.

L’influence gothique d’Ile de France se lit dans les piliers calcaires et les chapiteaux à crochets des premières arcades de la nef, appuyées sur la façade romane.

JPEG - 22.1 ko
Piliers du fond de l’abbaye

La partie centrale de l’édifice, avec ses piles de granite, rondes ou octogonales, semble inspirée par un mode de construction venu d’Outre-Manche.

JPEG - 24.5 ko
Vue de la partie centrale de la nef

Les piliers du choeurs portent à 18 m sous voutes, les croisées d’ogives d’un gothique sobre et élancé que l’on a pu dater du second quart du XIIIè siècle. Les fenêtres hautes associent harmonieusement des trèfles trilobés et quatrilobés.

JPEG - 21.1 ko
Le choeur

Les pignons sud, correspondant à un élargissement du collatéral, sont percés de fenêtres plus tardives, aux remplages de gothique flamboyant.

JPEG - 20.9 ko
La façade sud

A travers les arcades gothiques de diverses époques, l’observateur attentif découvre des parties romanes primitives conservées dans le mur nord et le transept sud : pierres disposées en épis, vestiges d’ouvertures romanes.

JPEG - 35.7 ko
Partie romane primitive